SÉCURITÉ | Renforcement des contrôles policiers envers le port des casques et oreillettes audio

Les utilisateurs d'oreillettes et de casques audio à vélo et en voiture sont dans le collimateur des policiers. Dans le Bas-Rhin, une vaste opération de contrôle et de verbalisation sera menée dans les jours à venir. Les fonctionnaires rappellent que l'utilisation de tels dispositifs est loin d'être sans danger

4 mai 2021 à 10h40 par Pierre Maurer

DKL DREYECKLAND
Oreillettes, écouteurs bluetooth et casques sont interdits lorsque l'on conduit une voiture ou un de
Crédit: securite-routiere.gouv.fr

Nombreux sont les cyclistes et les automobilistes qui circulent chaque jour sur les routes du département en utilisant leur téléphone portable ou qui écoutent de la musique au moyen d'oreillettes ou de casques audio en mode conduite. Moins nombreux sont ceux qui ont conscience du danger que cela représente pour eux-même ou pour autrui.

Après des opérations de sensibilisation, la police a décidé d'agir et de déployer plusieurs opérations de contrôles à Strasbourg et dans les communes de la première couronne (Strasbourg, Schiltigheim, Bischheim, Hoenheim, Ostwald, Illkirch-Graffenstaden, Lingolsheim) ainsi qu'à Haguenau.

REPORTAGE | Les dangers des oreillettes et écouteurs au volant et au guidon

Ces contrôles se tiendront dans les prochains jours.

Joël Irion, le responsable communication de la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Bas-Rhin, voit cette opération comme un défi. "L'idée est de lancer un défi aux alsaciens : notre défi c'est ZÉRO CONTRAVENTION !"

 

Quelles sanctions en cas de verbalisation ?

L'article R412-6-1 du Code de la route stipule que "l'utilisation du portable tenu en main en voiture ou à 2 roues, qu'il 2 s'agisse d'un appel à l'oreille ou de l'envoi d'un SMS, est une infraction sanctionnée d'un PV avec une amende de 135€ et un retrait de 3 points sur le permis. Depuis le 1er juillet 2015, les oreillettes, écouteurs et casques sont aussi interdits.