L'actualité nationale, régionale et locale 

GCO : la fin du chantier se profile... mais quid de la date d'ouverture de la future autoroute ?

A travers l'ouest strasbourgeois, la vingtaine de kilomètres de voirie toute neuve est actuellement soumise à des batteries de tests et autres essais. La date d'ouverture reste inconnue.

15 septembre 2021 à 16h28 - Modifié : 15 septembre 2021 à 16h28 par Pierre Maurer

GCO viaduc Kolbsheim construction
GCO viaduc Kolbsheim construction
Crédit: Laurent Jerry / Wikimedia Commons / CC BY-SA 4.0

Vingt des vingt-quatre kilomètres qui composent la future A355 sont désormais achevés et équipés de la signalisation horizontale et verticale de rigueur. Les derniers tronçons à terminer sont localisés à hauteur du viaduc au sud de l'ouvrage (vers Innenheim) et aux deux extrémités de la voie, au raccordement avec les autoroutes existantes.

Depuis plusieurs jours maintenant, l'attention est portée sur les équipements numériques intégrés à la voirie. Capteurs, sondes, radars et autres caméras sont en phase de test et de programmation, avec l'aide de véhicules qui simulent les futures conditions de trafic. Une tâche qui incombe à une société sous-traitante de Vinci. Près de 1500 équipements de ce type ont été implantés le long du tracé.

REPORTAGE | La fin du chantier du GCO se précise... sans savoir quand il ouvrira

Reste maintenant à connaître la date de mise en service de l'ouvrage

Selon Vinci, l'autoroute serait en mesure d'accueillir les premiers véhicules dès la fin d'année... Mais c'est sans compter les procédures actuellement en cours devant la justice. Nos confrères des DNA (article payant) rappellent que le tribunal administratif de Strasbourg a été saisi en 2018 par Alsace Nature de deux recours contre les arrêtés d’autorisation des travaux.

La justice a considéré le 20 juillet dernier que ces textes étaient entachés d’irrégularités en raison de procédures environnementales insuffisantes. Les juges n’ont pas annulé les arrêtés mais demandent au constructeurs de procéder aux régularisations afin d'être dans les clous cette fois. Le tribunal ne statuera qu’à la lecture des arrêtés rectificatifs, indique le quotidien régional, et ce dans un délai de dix mois.

La mise en service de l’autoroute est conditionnée à sa future décision... qui pourrait prendre de longs mois supplémentaires.

 


Le tracé du GCO (crédit Arcos)