Mardi 26 juillet 2016 Les faits du soir

Les catholiques touchés par l'attaque terroriste d'une église en Seine-Maritime

30 avril 2021 à 9h21 par La rédaction

DKL DREYECKLAND

Les réactions sont nombreuses après l�??attaque d�??un culte chrétien ce matin près de Rouen. Celle de Mgr Grallet, archevêque de Strasbourg.



« A St-Etienne-du-Rouvray vient d�??être commis un « meurtre barbare » selon l�??expression du pape François : un prêtre de 84 ans, Jacques HAMEL, a été tué, un fidèle est entre la vie et la mort, trois autres personnes ont été retenues un temps en otage. Ce crime odieux touche toute la communauté catholique profondément choquée et tout être civilisé. Avec le Pape François, le diocèse de Strasbourg condamne cette horreur et s�??associe à la douleur de tous. A l�??Etat et aux pouvoirs publics de prendre les mesures nécessaires pour la protection et la sécurité de la population. Cela relève de leur responsabilité directe. « L�??Eglise catholique ne peut prendre d�??autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes » a déclaré l�??évêque de Rouen, invitant à ne pas baisser les bras devant la violence.  Cela signifie qu�??il nous faut, inlassablement, chercher à bâtir la fraternité dans notre monde, le respect de chaque personne et la solidarité avec ceux qui sont dans l�??épreuve. Cela signifie aussi que nous avons la responsabilité de porter dans la prière ceux qui sont atteints au plus profond d�??eux-mêmes après ces actes barbares et à demander au Seigneur qu�??il nous donne la force de ne jamais céder à la violence ni de nous laisser démoraliser par elle. »



Situation inédite à Mulhouse : pour la première fois, le préfet ne peut fournir de forces mobiles supplémentaires pour assurer la sécurité d�??une grosse manifestation. Le maire Jean Rottner a pris dans la douleur la décision d�??annuler la soirée clubbing prévue samedi Place de la Réunion. On y espérait 10.000 participants.



Pendant l�??été il faut occuper petits et grands, d�??autant plus si vous ne partez pas en vacances ! Cette année encore, la Ville de Strasbourg propose gratuitement des activités ludiques et sportives. Charlotte Delarchand en parle dans le journal du soir.