Mardi 23 août 2016 Les faits du soir

<p>Emmanuel Macron au chevet des artisans alsaciens jeudi</p>

30 avril 2021 à 10h04 par La rédaction

DKL DREYECKLAND

Les artisans alsaciens sont inquiets. A quelques jours de leur traditionnelle université d'été, ils tirent la sonnette d'alarme. Fiscalité, concurrence déloyale, complexité administrative les assomment... 


Bienvenue dans l'entreprise Piasenti, créée  par Jean, le père, en 1981. Spécialisée dans la charpente et l'ossature bois, la PME emploie une vingtaine de salariés à Bischoffsheim. Officiellement, Jean Piasenti pourrait partir à la retraite depuis un an, ses enfants sont prêts à prendre la suite.... Mais au vu de la conjoncture actuelle, il redoute surtout de leur léguer... des difficultés.


Jean Piasenti a également dû tirer son épingle du jeu face aux auto-entrepreneurs.


Stéphane Meier, lui, est à la tête d'Aditech, une menuiserie spécialisée dans l'agencement de commerces. Il est installé à Gresswiller et partage les déceptions de son confrère... Il craint aussi pour l'image renvoyée au public.


Bernard Stalter, le président de la chambre de métiers d'Alsace, est au contact quotidien de ces professionnels qui doutent. Il a d'ailleurs lancé une grande enquête auprès de 2000 d'entre eux, pour savoir ce qu'il faudrait améliorer dans le statut de l'artisan. 


Jeudi, les artisans pourront exposer leurs griefs à Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, annoncé comme grand témoin des universités de l'artisanat à Colmar.



 



Retour des athlètes français de Rio. Les médaillés sont reçus ce soir à l'Elysée.



Football. 2e tour de la Coupe de la Ligue. Auxerre - Racing et Sochaux - Brest ce soir.