Actualités régionales et nationales

HAUT-RHIN | Coup d'accélérateur pour la vaccination dans le département ce week-end

05 mars 2021 à 19h43 Par Pierre Maurer
Une patiente se faisant vacciner à Obernai le 2 mars 2021
Crédit photo : PM/DKL

Dans le prolongement des annonces faites par le premier Ministre jeudi soir, les centres de vaccination haut-rhinois vont permettre à des milliers de personnes supplémentaires de ce faire vacciner dès ce week-end. La Préfecture et l'ARS annoncent "plus de 2300 vaccinations supplémentaires" dans 3 centres.


Au 4 mars, plus de 42 500 personnes dans le Haut-Rhin ont bénéficié d’au moins une dose de vaccin, ce qui représente une couverture vaccinale de 5,6 % dans le Haut-Rhin. Le taux de vaccination des résidents des EHPAD s’élève à 93 % tandis que celui du personnel soignant des EHPAD est de 47 %.

Le premier ministre et le ministre de la santé ont annoncé jeudi 4 mars soir "l’accélération dès ce week-end de la vaccination" dans les 23 départements dits sous-surveillance. Les taux d’incidence et de positivité actuels du Haut-Rhin nous permettent de ne pas figurer à ce stade sur cette liste. "La campagne de vaccination de la population reste néanmoins un objectif national" martèle le communiqué de la Préfecture.

3 centres concernés par ces capacités accrues de vaccination

La semaine passée, les centres de vaccination dans le Haut-Rhin ont réalisé 7000 vaccinations en 5 jours. Sur les deux jours du week-end, ce sont plus de 2300 vaccinations supplémentaires qui sont proposées sur 3 centres, répartis dans le département.

Voici comment cela s'organisera :

2021-03-05 19_49_50-ANNULE ET REMPLACE _ CP - Covid-19 _ Intensification de la stratégie vaccinale d.png (31 KB)

Sur rendez-vous et sans prescription médicale (évaluation sur place par un médecin), cette opération s’adresse à :

- toute personne âgée de 75 ans et plus

- toute personne âgée de 50 à 74 ans présentant des facteurs aggravants pour le développement d’une forme grave du Covid-19 (pathologie, cardiovasculaires, pathologies respiratoires, diabète, obésité, sclérose en plaques, parkinson, etc.)

- tous les professionnels de santé à partir de 18 ans (salarié, libéral, intervenant auprès de personnes vulnérables, sapeur-pompier)

Le rappel pour le vaccin Astra Zeneca doit être injecté 12 semaines après l’injection de la 1ère dose. Les personnes bénéficiant ce week-end de l’injection de la première dose auront la possibilité de s’orienter vers leur médecin ou de leur pharmacien pour la seconde injection. Les stocks nécessaires à la réalisation de ces rappels ont déjà été anticipés par les équipes de l’ARS.