Actualités régionales et nationales

CORONAVIRUS | « Nous finirons par l'emporter mais nous aurons plusieurs mois à vivre avec le virus » prévient Emmanuel Macron

13 avril 2020 à 20h28 Par Pierre Maurer
Emmanuel Macron lors de son allocution du 13 avril
Crédit photo : DR

Emmanuel Macron a pris la parole une nouvelle fois ce soir, pour la quatrième fois depuis le début de la crise sanitaire. Fin de confinement, dépistage, reprise des cours... Voici le détail de ses principales annonces

Alors que les Français attendaient des réponses et une date pour se projeter, Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces dans son intervention diffusée à la radio et à la télévision ce soir.

Au début de son allocution, Emmanuel Macron a rendu hommages à toutes celles et ceux qui sont confrontés à la maladie, et en premier lieu les soignants. « Ils ont tenu : les hôpitaux ont réussi à, soigner ceux qui se sont présentés . Ces jours resteront l'honneur de nos soignants (...) » a salué le Président.

Les Français confinés jusqu'au 11 mai

Le confinement est prolongé jusqu'au lundi 11 mai. C'est ce qu'a annoncé Emmanuel Macron en insistant sur le caractère « strict » de ce confinement. « L'espoir renaît mais rien n'est acquis (...) l'épidémie n'est pas encore maîtrisée », a justifié le président de la République, qui a également demandé à ne « pas rajouter d'interdits » aux lois et décrets, une référence sans doute aux arrêtés pris par certains Préfets.
Le 11 mai sera toutefois « le début d'une nouvelle étape, progressive et les règles pourront être adaptées en fonction des résultats ».


A quand le retour à l'école pour les enfants ?

A compter de la date de fin du confinement, Emmanuel Macron a précisé que l'on pourrait compter sur « une réouverture progressive des crèches, écoles, lycées car la situation actuelle creuse les inégalités ». « Nos enfants doivent pouvoir retrouver le chemin des classes » et il faudra « bien protéger le personnel et les enfants » a ajouté le chef de l’État.
Dans l'enseignement supérieur, pas de reprise des cours « physique » avant l'été mais les examens se dérouleront.

Les lieux recevant du public (restaurants, musées, lieux publics) resteront fermés, les grands événements et festivals « ne pourront se tenir » avant la mi-juillet a prévenu Emmanuel Macron.
Par ailleurs, des règles seront établies pour protéger les salariés au travail.

Les personnes les plus vulnérables (seniors, chroniques, etc.) « devront rester confinées même après le 11 mai, au moins dans un premier temps ». Le président a précisé qu'il « faudra essayer de s'y tenir pour vous protéger »


Le dépistage des malades ? Un vaccin en vue ?

Une organisation nouvelle à compter du 11 mai se profile, selon l'intervention du Président, « en utilisant les tests et la détection ». Emmanuel Macron voit en eux « une arme privilégiée pour sortir au bon moment du confinement »
La France est « loin de l'immunité collective » compte tenu du faible nombre de Français qui ont développé la maladie a reconnu le Président. « Notre pays investira encore plus massivement dans la recherche » afin de permettre de trouver un vaccin selon Emmanuel M%acron.

L'autre voie, « ce sont les traitements et nous y travaillons dès le premier jour ». La France est le pays « qui a engagé le plus d'essais cliniques » en la matière dans le monde a assuré le chef de l'Etat. « Aucune piste ne sera négligée, je m'y engage »


Des aides au monde économique

Le président s'est posé en relais des inquiétudes des entreprises « j'ai demandé au gouvernement d'accroître les aides (…) et aux banques et aux assurances » d'être également présentes.
Un plan spécifique sera mise en place pour le tourisme, l'hôtellerie, la restauration, la culture et l'événementiel. Des secteurs, selon Emmanuel Macron, « durablement affectés » par la crise
Une « aide aux familles les plus modestes, pour faire face aux besoins essentiels » sera mise en place, tout comme pour les étudiants.