Actualités régionales et nationales

CARNAVAL | Même sans cavalcade et bals, le carnaval se prépare autrement à Roppenheim

02 février 2021 à 07h22 Par Pierre Maurer
Une des façades décorées en 2020 à Roppenheim
Crédit photo : DR/CR

Les festivités de Carnaval ne se tiendront pas une nouvelle fois cette année. La crise sanitaire emporte avec elles cavalcades et autres soirées déguisées organisées traditionnellement par les associations. A Roppenheim, dans le nord du Bas-Rhin, les habitants ont trouvé la manière cette année de maintenir un esprit de fête dans les rues, tout en étant dans les clous des consignes sanitaires !

« Pour que l'esprit de carnaval soit toujours présent à Roppenheim et proposer aux habitants un peu d’évasion, nous avons mis sur pied ce projet » nous explique Sophie Pauli. L'adjointe au maire, également impliquée dans une association carnavalesque, met la dernière main avec ses amis à cette balade carnavalesque qu'il sera possible de découvrir dans les rues de la commune à compter du 14 février.

Un carnaval différent mais toujours bien présent !

Le principe est simple et repose sur des méthodes éprouvées, particulièrement en Alsace ! « On s'est inspirés de ce qui se fait comme les +chemins de Noël+ ou les +chemins de crèches+ où les gens décorent leur maison le long d'un parcours ». A partir de la mi-février, on pourra donc découvrir en se baladant des maisons décorées à grand renforts de ballons, de costumes, de dessins... Plusieurs commerçants ont d'ailleurs déjà commencé à décorer leur vitrine :

2021-02-02 09_37_22-Photos Roppenheim.png (927 KB)

Tous les habitants sont donc conviés à décorer leur façade, leur jardin... Il n'y a pas de thème « seule la bonne humeur et la joie » doivent être visibles, selon Sophie Pauli. On peut s'inscrire en mairie ou via ce mail et celui-ci.


Un parcours « covido-compatible »

Tout a été pensé pour prévenir tout risque sanitaire. Organiser un parcours permet d'éviter les attroupements, de diluer la fréquentation sur la longueur. Sophie explique également ne pas redouter qu'un nouveau confinement ne mette à mal le projet : « on a lancé le défi, on est motivés et puis même si seules les personnes de Roppenheim peuvent découvrir les façades décorées dans le cadre de leur heure de promenade autorisée, c'est toujours bon à prendre ! »

L'initiative sera également largement médiatisée sur les réseaux sociaux de la commune et des associations organisatrices.

PLUS D'INFOS :