ALSACIENS ET SUISSES A LA RELANCE DU RACCORDEMENT FERROVIAIRE DE L'EUROAIRPORT

Le rapport Duron n'a pas fait du raccordement de Bâle-Mulhouse une priorité. Passer à côté serait un gros raté à en croire les grands élus de la région trinationale.

4 mai 2021 à 9h26 par Pascal Kury (mise à jour 27.03.2018 07h07)

DKL DREYECKLAND
Crédit: Du beau monde ce matin à la CCISAM pour faire décoller ce vieux projet. Photo Pascal Kury.

Le sénateur Jean-Marie Bockel, président de l'association EAP Express, a sonné la mobilisation des Alsaciens et des Suisses du Nord-Ouest pour faire pression sur les gouvernements et parlements respectifs.

Depuis 30 ans, la France et la Suisse avaient fait de ce projet une prioirité de leur coopération. L'EAP est le 3e aéroport de Suisse et la 5e plate-forme régionale de France avec quelque 8 M de passagers.

Pour être dans la norme européenne, l'aéroport binational doit pouvoir être relié au rail, comme l'est Zurich. "Un trait de crayon pour un levier économique énorme". Reste à répartir les quelque 250 M€ entre les différents acteurs.

L'Etat français est appelé à mettre la main au financement. Une décision autre serait mal vue de la confédération.