L'actualité nationale, régionale et locale 

Sud-Alsace : l'état de "catastrophe naturelle" décrété pour trois communes après les intempéries de début juin

Le 8 juin dernier, d'importantes averses suivies de coulées de boues avaient fait de très gros dégâts à Bendorf, Ferrette et Ligsdorf. Ces trois municipalités sont concernées par la décision préfectorale annoncée ce mardi matin.

6 juillet 2021 à 11h39 - Modifié : 15 juillet 2021 à 8h30 par Pierre Maurer

Inondations Ferrette coulée de boue juin 2021
Un torrent de boue dans les rues de Ferrette le 8 juin 2021
Crédit: Meteo Suivi Alsace

C'est très certainement un soulagement pour les habitants du sud-Alsace qui avaient été touchés par les très violentes intempéries du 8 juin dernier. Par arrêté interministériel du 30 juin 2021 paru dans le Journal Officiel le 2 juillet 2021, 3 communes du département du Haut-Rhin ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les inondations et coulées de boue du 8 juin dernier. Il s'agit des communes de Bendorf, Ferrette et Ligsdorf.


Le service des sécurités de la préfecture a informé les maires des communes concernées. L'état de catastrophe naturelle constaté ainsi par arrêté peut ouvrir droit à la garantie contre les dommages matériels pour les assurés couverts par leur contrat d’assurance.


 


Pour les riverains concernés, il faut réagir rapidement !


Les personnes résidant dans ces communes disposent d'un délai de 10 jours* à compter de la date de parution de l'arrêté dans le Journal Officiel pour déclarer les dégâts liés au sinistre auprès de leur assureur.


Pour les sinistrés qui ont déjà réalisé leur déclaration avant la publication de l’arrêté, ils n’ont pas de démarches administratives particulières à faire mais doivent se rapprocher de nouveau de leur correspondant d’assurance pour préparer la venue des experts.


Des informations sur la procédure de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle sont disponibles sur le site internet des services de l'Etat dans le Haut-Rhin en cliquant sur ce lien.

* : Le délai de 10 jours correspond à une clause type de contrat d’assurance. Ainsi, il peut exister des rédactions différentes, propres aux contrats de chaque sinistré avec son assurance.