L'actualité nationale, régionale et locale 

Strasbourg : saisie en série de pétards et artifices à quelques semaines de la Saint-Sylvestre

En l'espace de quelques jours, les policiers bas-rhinois ont mis la main sur d'importantes quantités de pétards... pourtant interdits.

7 décembre 2021 à 14h27 - Modifié : 7 décembre 2021 à 14h49 par Pierre Maurer

pétards saisis 2021 Strasbourg
Des artifices saisis le 6 décembre à Strasbourg
Crédit: J. Irion / Police Nationale

Les saisies d'artifices et de mortiers se multiplient ces derniers jours dans l'Eurométropole. Alors que les deux Préfectures d'Alsace ont pris un arrêté interdisant la vente ou l'utilisation d'engins pyrotechniques jusqu'au 3 janvier 2022, des saisies ont été opérées à quelques jours d'interalle par les policiers strasbourgeois.

La semaine passée, c'est au détour d'un contrôle suivi d'une verbalisation d'un véhicule stationné sur une bande cyclable que les policiers mettent la main sur des lanceurs de mortiers. Une quinzaine d'engins de cetype est saisie et l'enquête permet de remonter jusqu'à un endroit où étaient stockées plus de 80 autres lanceurs du même type

 

Revente sur internet ?

Ce lundi 6 décembre, c'est sur le réseau social Snapchat que les enquêteurs de la Sûreté Départementale du Bas-Rhin repèrent un individu indiquant vendre des pétards dans le quartier du Neuhof. Les enquêteurs parvenaient à identifier rapidement titulaire du compte. La perquisition opérée dans l'après-midi à son domicile amenait la découverte de :

• 233 chandelles romaines de catégories F3 et F2 (mortiers 8 coups)
• 220 pétards dont la grande majorité est interdite à la vente par un particulier.

Entendu sous le régime de la garde à vue, le revendeur, un strasbourgeois de 20 ans, a été présenté à la justice ce mardi 7 décembre 2021, en comparution immédiate.

pétards saisie décembre 2021 Strasbourg
Crédit: J. Irion / Police Nationale