L'actualité nationale, régionale et locale 

Strasbourg : le pass sanitaire désormais demandé pour accéder aux marchés de Noël Broglie et Kléber

La Ville et la Préfecture ont annoncé la mise en place de nouvelles règles sanitaires. Le pass sanitaire devient obligatoire pour accéder à deux des marchés les plus fréquentés, les contrôles seront renforcés.

30 novembre 2021 à 22h49 - Modifié : 30 novembre 2021 à 23h15 par Pierre Maurer

inauguration noël 2021 Strasbourg
Le grand sapin 2021 à Strasbourg, le 26 novembre, soir de l'inauguration
Crédit: PM/DKL

La situation sanitaire continue de se dégrader dans tout le département du Bas-Rhin. Au 30 novembre, le taux d’incidence a quasiment doublé en une seule semaine dans l’Eurométropole de Strasbourg, soit 414 nouveaux cas pour 100 000 habitants.

Fort de ce constat, et consécutivement au rappel adressé à la ville lors de sa conférence de presse du 29 novembre, la préfette Josiane Chevalier a réuni ce mardi soir les services de la ville de Strasbourg "pour affirmer la nécessité de respecter strictement les règles sanitaires et de les renforcer" selon un communiqué.

"En accord avec la ville de Strasbourg", de nouvelles mesures ont été prises

 

CE QUI CHANGE A COMPTER DU VENDREDI 3 DECEMBRE

  • Le pass sanitaire sera obligatoire pour accéder aux marchés de la place Kléber et de la place Broglie.
  • A Strasbourg, tous les marchés fermeront tous les soirs à 20h. Initialement, ils devaient rester ouverts jusqu'à 21h le vendredi et 22h le samedi.
  • La ville va étendre les ZAD (Zones Alimentaires Dédiées) où les visiteurs peuvent consommer boisson et nourriture.
  • Leur accès sera également mieux indiqué, à l'aide de panneaux et de ballons lumineux.
  • Les contrôles de police vont s'intensifier et les contrevenants seront systématiquement verbalisés (amende de 135€ en cas de non-port du masque ou de consommation de boisson/nourriture hors des ZAD)

 

« Nous avons tiré les leçons du manque de respect des gestes barrières » , a assuré la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian à nos confrères des DNA. « En renforçant la signalétique, en responsabilisant les exposants et en augmentant la présence des médiateurs et les patrouilles de la police municipale », la ville espère pouvoir réussir à maintenir le marché ouvert.