L'actualité nationale, régionale et locale 

Solidarité : l'accueil de réfugiés ukrainien va crescendo en Alsace, les collectivités s'organisent

La Préfecture évalue à 1100 le nombre de réfugiés ukrainiens accueillis en Alsace depuis le début du conflit avec la Russie. Pour héberger durablement ces personnes, des chaînes de solidarité se créent, telle la mise à disposition de logements de fonction par la Collectivité Européenne d'Alsace

15 mars 2022 à 8h36 - Modifié : 15 mars 2022 à 8h36 par Pierre Maurer

remise clés appartement réfugiés ukrainiens collège Strasbourg mars 2022
Remise des clés d'un appartement mis à disposition par la CeA à des réfugiés ukrainiens
Crédit: PM/DKL

Toute l'Alsace s'organise pour faire face au défi de taille que représente l'accueil quotidien des réfugiés ukrainiens sur son sol. Essentiellement des femmes et des enfants qui, chaque jour, sont plus nombreux à arriver sur le sol français.

Strasbourg est une des plus grandes portes d'entrées pour ces réfugiés qui arrivent, pour un très grand nombre d'entre eux, par voie ferroviaire. Un guichet d'accueil a été mis en place à la gare centrale de Strasbourg. Il est tenu par des bénévoles de la Croix Rouge. Ces derniers apportent aux réfugiés les premières réponses à leurs questions. Ils les orientent ensuite vers le centre d'accueil déployé par la Ville, situé place de la Bourse.

Cet afflux nécessite une organisation d'ampleur, que coordonne et ajuste quotidiennement la Préfecture. 

Le mouvement d'accueil s'accélère car jusqu'à présent, on était à un rythme de 120/130 personnes par jour. Depuis vendredi, on est plutôt à 250 personnes par jours (...) d'où aujourd'hui la saturation de nos capacités d'hébergement et la nécessité de trouver d'autres solutions d'hébergement.
(...) Il faudra travailler d'ailleurs à l'échelle de la région Grand Est, peut-être même au-delà, si nos capacités venaient à être saturées.
Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin et du Grand Est


Des conventions sont progressivement signées avec les collectivités. Hier, c'était avec la Collectivité européenne d'Alsace. Cette dernière va mettre à disposition 60 appartements de fonction situés dans ses collèges dont elle a la charge. Ce mardi, c'est avec la région qu'un partenariat du même type doit être signé.