L'actualité nationale, régionale et locale 

Régionales 2021 : un sondage place la liste LR en tête au 1er tour mais celle du RN victorieuse au second

L'institut Ipsos Sopra Steria a publié ce mercredi une étude qui met en tête la liste de Jean Rottner au premier tour des Régionales. A l'issue du second tour, en revanche, en cas de quadrangulaire, c'est le RN qui l'emporterait

9 juin 2021 à 16h07 - Modifié : 9 juin 2021 à 18h21 par Pierre Maurer

Région Grand Est hémicyle

Selon cette étude d'opinion, commandée par France 3 et réalisée par Ipsos Sopra Steria, c'est bien la liste menée par le président sortant de la région, Jean Rottner, qui arriverait en tête au soir du premier tour, créditée de 27%.

Avec seulement 2 points d'écart, la liste du Rassemblement National de Laurent Jacobelli arriverait en deuxième position avec 25% des suffrages exprimés en sa faveur ; suivie par la candidate Brigitte Klinkert et sa liste d'union LREM / centre-droit, totalisant 14%. Celle qui est également membre du Gouvernement est au coude-à-coude avec Eliane Romani, tête de liste EELV/PS/PC, créditée elle aussi de 14%

C'est ensuite que l'écart se creuse, en passant sous la barre des 10% : Florian Philippot avec sa liste des Patriotes est estimé à 8%, trois points devant la liste de l'Appel Inédit, menée par l'ancienne ministre PS Aurélie Filipetti.

La liste régionaliste Unser Land est créditée de 4% des intentions de vote, celle de Lutte Ouvrière avec Louise Fèvre de 2%. Enfin, avec 1%, la liste de l'Union des Démocrates Musulmans Français ne rassemblerait que 1% des électeurs au soir du premier tour le 20 juin


L'hypothèse d'une quadrangulaire

Pour se projeter en vue du second tour, l'institut de sondage a privilégié l'hypothèse d'un tour avec quatre partis en présence. Rappelons que pour pouvoir se maintenir d'un tour à l'autre, une liste doit recueillir au moins 10 % des suffrages exprimés.

Le scénario testé par les sondeurs donnerait victorieux la liste du RN avec 32% des intentions de vote, devançant ainsi la liste LR de Jean Rottner. Cette dernière ne rassemblerait que 29% des votants.

La liste d'union EELV/PS/PC d'Eliane Romani réaliserait un score de 20%, celle de Brigitte Klinkert se placerait en dernière position, avec 19% d'intentions de vote.