Actualités régionales et nationales

SOCIAL | Opération escargot et tractage pour les routiers en Alsace ce lundi

16 décembre 2019 à 14h11 Par Pierre Maurer
L'A35 à hauteur de Sélestat (illustration)
Crédit photo : PM/DKL

Les bouchons aux abords de l'Eurométropole ont été encore plus importants ce matin que lors des derniers jours. Et pour cause : les routiers sont mobilisés ce lundi, à l'appel de la CFDT, pour l'amélioration de leurs conditions de travail.

Quand un mouvement social s'additionne à un autre, forcément cela se voit ! Alors que la grève se poursuit concernant la réforme des retraites, c'est au tour des routiers de faire parler d'eux.

Ce lundi matin entre 7h et 8h, une trentaine de véhicules (à l'appel de la CFDT) s’est engagée sur l'autoroute A352 à Molsheim, en direction de Strasbourg par l'A35 puis l'A4. Leur but : mener une "opération escargot" jusqu'au péage de Schwindratzheim. D'importants bouchons sont venus s'ajouter aux ralentissements habituels dans le sens sud-nord.

Arrivés à la barrière de péage, les grévistes ont distribué des tracts aux automobilistes, sans forcer les barrières ni bloquer les voies.

Il devraient repartir dans le sens inverse à partir de 15h, ont-ils fait savoir. De nouveaux ralentissements sont attendus durant la deuxième partie d'après-midi, dans le sens nord-sud cette fois.

Ce mouvement s'inscrit dans une contestation de plus longue date que celle de la réforme des retraites ; les routiers demandant de meilleures conditions de travail et de meilleurs salaires.