POLITIQUE | Le nouveau gouvernement (enfin) dévoilé

La valse des entrants et des sortants est enfin connue. Voici les principaux changements annoncés par l'Elysée, via un communiqué envoyé peu après 9h30.

4 mai 2021 à 10h13 par Pierre Maurer

Le palais de l'Elysée à Paris
Le palais de l'Elysée à Paris
Crédit: Celestin Goldrstein / Wikimedia / CC 4.0

 

Christophe Castaner est nommé ministre de l'Intérieur., en remplacement de Gérard Collomb. Il est secondé par Laurent Nuñez, actuel patron de la DGSI.


Didier Guillaume est nommé au ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation. L’ancien patron des socialistes au Sénat succède à Stéphane Travert, donné partant du gouvernement.


Franck Riester est nommé à la place de Françoise Nyssen.


Nouvelle venue dans le gouvernement, Emmanuelle Wargon est nommée secrétaire d’Etat auprès de François de Rugy à l'Ecologie.


Marc Fesneau (Modem) remplace Christophe Castaner aux relations avec le Parlement.


 

Jacqueline Gourault est nommée à la tête d'un grand ministère des Territoires.

Elle est secondée par Sébastien Lecornu, qui est nommé ministre chargé des collectivités territoriales.

Julien Denormandie est nommé ministre en charge de la ville et du logement. Il était jusque là secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires.


Mounir Mahjoubi change de portefeuille : il quitte le secrétariat d'Etat au Numérique pour celui du ministre de l'Economie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics.


Gabriel Attal obtient le poste de secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Education Nationale et de la Jeunesse.