Actualités régionales et nationales

NOUVEL-AN | Malgré leur interdiction en Alsace, les pétards ont fait de graves victimes

01 janvier 2021 à 14h01 Par Pierre Maurer
Saisie de pétards lors de contrôles sur le Pont de l'Europe à Strasbourg en décembre 2016
Crédit photo : PM/DKL

Une nouvelle fois, les pétards utilisés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre ont provoqué des drames. Le plus notable est celui qui s'est produit à Boofzheim (Bas-Rhin) où un homme manipulant un mortier a été tué par la déflagration. D'autres incidents ont également été rapportés selon la presse régionale.

Un homme de 25 ans décédé après l'explosion d'un mortier à Boofzheim (67)

Dans cette petite commune du Ried, située à côté du Rhin, le drame s'est joué en fin de soirée. Selon les DNA, la victime prenait part à une soirée privée et c'est en mettant le feu à un engin de type mortier qu'elle a perdu la vie. Le pétard de gros calibre n'aurait pas explosé comme attendu. Constatant la défaillance, la victime s'est approchée et c'est à ce moment-là que l'engin explosif s'est déclenché.
"La victime, originaire de Gerstheim, a eu la tête quasi arrachée par le souffle de l'explosion (...) Son ami, âgé de 24 ans et domicilié à Erstein, a quant à lui été légèrement blessé au cuir chevelu et transporté par les pompiers vers l'hôpital de Strasbourg-Hautepierre" notent nos confrères de la presse régionale.

D'autres victimes, plus légèrement touchées

Toujours selon le décompte opéré par nos confrères, on note que "la préfecture du Bas-Rhin confirme ce vendredi matin trois autres blessures liées à la manipulation d'artifices." Il s'agit de "trois hommes ont été blessés aux mains, à Bischheim, Eschau et Mutzig. L'un d'eux a eu le doigt arraché."