MISS FRANCE | Malgré sa quatrième place, Aurélie Roux est sous le charme de l'aventure Miss France !

Aurélie Roux a décroché le titre de 3e dauphine de Miss France ce samedi 19 décembre lors de la grande soirée au Puy du Fou. Elle est revenue au micro de l'équipe de « Good Morning DKL » ce lundi sur son parcours jusqu'à cette grande soirée.

4 mai 2021 à 9h40 par Pierre Maurer

DKL DREYECKLAND
Aurélie Roux, Miss Alsace et 3e dauphine de Miss France
Crédit: FM/DKL

Elle est de retour en Alsace ! Aurélie Roux est certes fatiguée mais heureuse ! C'est avec le sourire qu'elle est arrivée dans les studios de DKL ce lundi matin.

« J'étais depuis trois semaines loin de mes proches, dans une véritable bulle » reconnaît-elle en détaillant au micro sa préparation et les longues journées de répétitions passées avec les autres candidates.

« L'élection est passée en cinq minutes ! »

La soirée de l'élection, diffusée en direct sur TF1, a représenté le point d'orgue de plusieurs semaines de préparation... Une période très particulière cette année en raison de l'épidémie de Coronavirus. « On a été testées à notre arrivée à Paris, isolées 24h dans notre chambre et de nouveau testées une semaine après » a expliqué Aurélie Roux, en répondant aux questions de Sandrine.

« J'étais déjà allée au Puy du Fou et d'y retourner ça m'a rappelé des souvenirs d'enfance ! »

L'émission était diffusée cette année depuis le parc du Puy du Fou. Un endroit qui n'a pas été sans rappeler des souvenir à Aurélie Roux. « Lorsque (enfant, ndlr) j'étais allé voir le spectacle qui se déroulait sur cette scène, j'avais dit à ma mère que je voulais être la place de ces danseuses... et quelques années après, c'est moi qui y était ! » s'est émerveillée Aurélie.

Habituée à la scène et au monde du spectacle, elle ne s'est pas laissée impressionnée par le show. « On répète tellement que on croit que le direct c'est également une répétition. Personnellement, j'ai été moins stressée car je ne pensais pas aux téléspectateurs » a-t-elle reconnu à notre micro, tout en reconnaissant que « c'était bizarre car il n'y avait pas d'applaudissements. On ne pouvait pas bénéficier de l'énergie habituellement donnée par le public ! »

« Je suis super heureuse d'être arrivée dans le top 5 et j'espère que ça ne va pas s'arrêter là ! »

Aurélie Roux n'a pas boudé son plaisir d'avoir réalisé un très joli parcours dans l'élection. Appelée à la 13e place pour figurer parmi la première sélection de quinze finalistes, elle a senti le stress monter. « Dans ma tête c'était « oui, non, oui, non ! » mais finalement j'ai été appelée pour faire partie des quinze » a-t-elle avoué en riant.

Ensuite, tout est allé très vite et la soirée s'est enchaînée à grande vitesse. Aurélie n'est pas triste de ne pas avoir remporté le titre et, fair play, elle a félicité Amandine Petit, Miss Normandie élue désormais Miss France.

Et maintenant ?

Pas de place pour les vacances pour notre Miss. Aurélie s'attend à une année chargée en Alsace notamment.... et elle pense déjà à la suite. On sait qu'elle veut devenir danseuse professionnelle. Mais ce n'est pas sa seule ambition ! « J'ai découvert la radio avec vous (rires!), les interviews, tout ce qui touche à la notoriété... et ça ne me déplaît pas ! J'espère que ça va continuer ! » a-t-elle confié à l'équipe de DKL.