Mercredi 22 juin 2016 Les faits du soir

Les sceaux de Sélestat

30 avril 2021 à 9h03 par La rédaction

DKL DREYECKLAND

C�??est un haut lieu de la fête de la musique en Alsace�?� Mais cette année, la fête s�??est mal terminée à Altkirch. Vers 2H ce matin, un homme de 20 ans a été grièvement blessé à l�??arme blanche au voisinage de la sous-préfecture. Au même moment, une bagarre éclatait derrière l�??église. Et un peu plus tard, un automobiliste irascible a été interpellé à deux pas du centre-ville.





 





Programmée, interdite puis autorisée�?�La grande manifestation parisienne contre la loi Travail demain sera finalement autorisée après la volte-face du gouvernement. Les syndicats ont sauvé la liberté de défiler mais se plient à un parcours raccourci, un kilomètre et demi entre le bassin de l�??Arsenal et Bastille. La manifestation du 28 juin est maintenue aussi, avec des modalités à définir.


Demain par ailleurs, on défilera encore à Strasbourg, au départ de la Place Kléber à 14H.





 





Strasbourg qui verra François Hollande ce jeudi. Le chef de l�??Etat participe aux assises de la Ligue de l�??Enseignement.





 





C�??est parti pour un mois et demi de bonnes affaires avec le coup d�??envoi des soldes. Le premier jour est toujours couru, comme en attestent les difficultés de circulation et de stationnement dans l�??Eurométropole.


A Mulhouse, le centre commercial Porte Jeune a distribué des sacs collectors pour inciter le public à faire du shopping en ses murs. « Le shopping se Porte Jeune », peut-on y lire.





 





Direction Sélestat pour découvrir une exposition originale installée aux archives de la ville... Jusqu'à vendredi sont mis à l'honneur les sceaux. Conçus pour attester l'identité de leur auteur, ces fragiles galettes de cire ou de plomb sont aussi de véritables objets d'art. A l'instar de nos Marianne et autres tampons administratifs actuels, par le passé aucun parchemin, aucun édit n'était publié ou transmis sans son sceau. Cette petite galette ornait le bas du document et lui conférait toute son authenticité.


L'exposition visible jusqu'à vendredi soir dans le hall des archives de Sélestat présente des sceaux originaux, exposés au bas de documents d'époque, mais aussi des copies de pièces réputées.


En cire, en plomb ou encore en bois, le sceau est un élément très fragile selon Ghislaine Kientz, la responsable des archives à Sélestat. Le sceau a également été un marqueur social important au fil des décennies.Tel le traditionnel lion sélestadien, on retrouve des symboles connus sur certaines pièces de cette exposition conçue avec l'aide du musée du sceau de La Petite - Pierre. Pour les passionnés, c'est là-bas que la visite peut continuer...