Lundi 07 novembre 2016 Les faits du soir

Une salle de shoot à Strasbourg

30 avril 2021 à 13h20 par La rédaction

DKL DREYECKLAND

C'est officiel : la deuxième salle de consommation à moindre risques de drogues a ouvert ses portes cet après-midi à Strasbourg.


Le projet entre désormais dans une phase concrète grâce au partenariat entre monde associatif et de la santé.





Danièle Bader est à la tête de l'association de prévention des addictions Ithaque, qui gère désormais ce nouvel espace installé dans l'enceinte des hospices civils, mais à l'accès distinct... et discret.





Baptisée Argos, cette salle a ouvert ses portes à 13h ce lundi; elle  sera ouverte 365 jours par an, de 13h à 19h. A l'intérieur, une équipe de 7 personnes est présente en permanence, dans les 3 espaces créés pour l'occasion : un accueil, une salle où sont installés les postes de consommation et une zone de repos.


Pour cela, Ithaque s'est notamment inspiré du travail fait dans les salles suisses, les plus en avance en la matière.





Le personnel est là aussi pour tenter d'accompagner les toxicomanes vers des pratiques moins dangereuses.


Alexandre Feltz, médecin et conseiller municipal en charge des questions de santé à la ville de Strasbourg, insiste sur le suivi régulier des visiteurs.





Entre 80 et 100 personnes sont attendues quotidiennement à Argos.