L'IRCAD se dote d'une nouvelle antenne à Rio, au Brésil

<p>L'Institut de recherche contre les cancers de l'appareil digestif du Pr. Marescaux continue de se développer à l'international avec cette troisième implantation</p>

30 avril 2021 à 13h51 par La rédaction

DKL DREYECKLAND

Publié le lundi 3 juillet 2017 par PMaurer



 

Calqué sur le modèle de l�??IRCAD strasbourgeois, ce nouveau centre propose des formations en chirurgie laparoscopique et endovasculaire, dans les spécialités enseignées à l�??IRCAD Strasbourg (chirurgie digestive, gynécologique, urologique, thoracique, bariatrique�?�).



D�??une surface de 4 000 m2, il dispose d�??une plateforme chirurgicale équipée de 20 tables expérimentales, de 2 robots chirurgicaux, et d�??un scanner robotisé.



C�??est le Pr. Jacques Marescaux et l�??équipe de l�??IRCAD France qui assument la responsabilité du contenu scientifique, de l�??organisation des cours et de leur évaluation. Entre 2000 et 4000 chirurgiens y seront formés chaque année. L�??IRCAD France et l�??IRCAD Rio collaboreront également pour le développement de projets de recherche communs dans le domaine des nouvelles techniques chirurgicales et d�??imagerie.



L�??extension internationale de l�??IRCAD

Dès sa création, l�??IRCAD a concentré ses travaux sur la promotion de l�??innovation et de la formation dans le domaine chirurgical. L�??innovation en chirurgie se doit d�??être couplée à la formation pour permettre aux chirurgiens de maîtriser les nouvelles approches chirurgicales, tout comme un avionneur doit assurer la formation des pilotes.



L�??IRCAD participe activement depuis 23 ans à l�??évolution de la chirurgie mini-invasive, qui va bien au-delà de la chirurgie laparoscopique, puisqu�??elle inclut désormais la chirurgie endoluminale et la chirurgie percutanée. L�??IRCAD France ne peut assurer seul la formation de la totalité des chirurgiens dans le monde, même si l�??Institut en forme 5 500 par an à Strasbourg.



Un premier centre jumeau a été ouvert à Taïwan en 2008 pour former les chirurgiens d�??Asie/Pacifique, suite à la proposition de partenariat du Président Min Ho Huang. La seconde étape du développement de l�??IRCAD à l�??échelle internationale l�??a conduit à Barretos, dans l�??Etat de Sao Paulo au Brésil, en 2011. Le choix d�??ouvrir un IRCAD en Amérique Latine a été motivé par le solide partenariat établi avec l�??Hospital de Cancer de Barretos, qui représente l�??un des plus gros centres de chirurgie anti-cancer du Brésil.



 



Source : communiqué IRCAD