GEOTHERMIE | Après de multiples séismes, la Préfecture met fin au forage de Fonroche à Vendenheim

Le projet de géothermie "n'offre plus les garanties de sécurité indispensables et doit donc être stoppé" a déclaré ce lundi soir la Préfecture du Bas-Rhin.

4 mai 2021 à 9h38 par Pierre Maurer

DKL DREYECKLAND
Le site de géothermie Fonroche à Vendenheim (67)
Crédit: Profil Facebook Alain Fontanel

L’évènement sismique de magnitude 3,59, ressenti le 4 décembre "a remis en cause, de par son caractère non prévisible et son ampleur, la poursuite des opérations du projet GEOVEN à Vendenheim" a annoncé la Préfecture du Bas-Rhin, ce lundi 7 décembre dans un communiqué.

Ce projet, implanté dans une zone urbanisée, "n’offre plus les garanties de sécurité indispensables et doit donc être stoppé" selon Josiane Chevalier. Cette décision intervient alors que trois séismes ont une nouvelle fois touché l'agglomération strasbourgeoise le 4 décembre dernier. 

Cette décision doit aboutir à l'arrêt définitif des activités sur ce site situé au nord de l'Eurométropole. Ces dernières semaines, plusieurs maires de communes situées dans ce périmètre étaient montés au créneau pour demander à l'industriel de suspendre ses activités, le temps de mieux comprendre les mouvements du sol et d'évaluer leurs conséquences. Ce fut le cas du maire de Reichstett et de la maire de la Wantzenau.

Après l'arrêt, le temps de la compréhension

"Un comité d’experts national est en cours de constitution sous l’égide du Ministère de la transition écologique et solidaire, et sera placé auprès de la préfète pour apporter son expertise sur les derniers évènements sismiques et pour la conseiller dans ses prises de décision concernant la géothermie. Un comité de suivi de site réunissant les acteurs locaux, élus et associations, et les services de l’État sera présidé par la préfète ce mercredi à 16 h 30 afin de faire le point sur la situation" fait savoir la préfecture.

L'arrêt de ce projet ne signifie pas la fin des projets géothermiques dans le Bas-Rhin. L'entreprise Fonroche mène actuellement deux autres forages : le premier à Eckbolsheim (Eurométropole) et l'autre dans le Kochersberg, à Hurtigheim.