GCO | Nouveaux échanges musclés, un élu brûle son écharpe tricolore

De nouvelles échauffourées ont éclaté au petit matin à Ernolsheim-sur-Bruche entre opposants au GCO et CRS. Des élus et parlementaires ont été touchés par des gaz lacrymogènes.

4 mai 2021 à 10h07 par Pierre Maurer

DKL DREYECKLAND
Dany Karcher, le maire de Kolbsheim, mettant le feu à son écharpe d'élu pour signifier son mécontent
Crédit: capture d'écran vidéo DNA.fr

De nouvelles tensions ont éclaté ce matin sur des zones de chantier du futur GCO. Au lever du jour, à Ernolsheim-sur-Bruche, des manifestants se sont opposés à l'arrivée d'engins de déboisement. Ils ont fait face aux gardes mobiles qui ont répliqué par des jets de gaz lacrymogène. Une personne a été interpellée.

La page Facebook des opposants au projet a mis en ligne une vidéo relative à cette arrestation.



Plus tard, vers 8h30, Dany Karcher (maire de Kolbsheim), la députée LREM Martine Wonner ainsi que l'eurodéputé José Bové (EELV) se sont rendus au-devant des forces de l'ordre, pour une action sans violence. Les gardes mobiles, stationnés à la sortie d'une rue, ont fait à nouveau usage de gaz au poivre pour disperser les personnes qui leur faisaient face, dont les élus.

« Ca fait la quatrième fois que je me fait gazer sur la commune, alors que je suis maire ! » - Dany Karcher, maire de Kolbsheim.


En guise de réponse à ces actions à répétition, le maire de la petite commune a mis le feu à son écharpe de maire (voir la vidéo de nos confrères des DNA ci-dessous). Visiblement déçu et à bout, l'élu a dénoncé auprès des journalistes présents « les ministres qui savent que tous les recours ne sont pas purgés et qui envoient des militaires contre les braves gens ».