GCO | L'Etat s'engage et donne son feu vert au projet

Ce nouvel épisode dans la "saga" du contournement autoroutier de Strasbourg (qui dure depuis maintenant près de 4 décennies !) semble donner l'avantage aux défenseurs du projet, et en premier lieu son promoteur et futur concessionnaire Vinci.

30 avril 2021 à 17h38 par Pierre Maurer

DKL DREYECKLAND
Crédit: L'A35 à hauteur de l'échangeur de Châtenois - photo d'archive PM/RDL

Ce n'est plus qu'une question de semaines, semble-t-il. Nos confrères des DNA ont confirmé ce matin que la déclaration d'utilité publique du COS (Contournement Ouest de Strasbourg) était bel et bien prolongée pour ce projet. Elle court désormais jusqu'en 2026.

Le texte promulgant la prolongation de la déclaration d'utilité publique, paru ce matin au Journal Officiel :

Par ailleurs, peu de temps après la publication du texte officiel, un communiqué conjoint publié par le Ministre de la Transition Ecologique et la Ministre des Transports ne laissait plus guère de place au doute : le GCO n'est pas menacé par le Gouvernement. Ce dernier,a vec ce texte, apporte même un soutien net au projet

Le communiqué du Ministre de la Transition Ecologique et de la Ministre des Transports :

Du côté des opposants, réunis au sein du collectif "GCO Non Merci", on ne s'étonne pas de cette prolongation de la DUP. On regrette que le pouvoir politique n'a pas fait preuve de plus de courage, au vu du récent dossier Notre Dame des Landes.

"Malgré tout, compte tenu des difficultés que rencontre Vinci à boucler le volet environnement et compte tenu des enjeux beaucoup plus cruciaux aujourd’hui qu’il y a 10 ans, il est étonnant que la DUP soit prorogée sans autre considération" déplore un article publié ce mardi sur le site du collectif.
"L’Etat a quand même manqué une occasion de se situer dans une autre logique que celle du siècle passé et aurait pu poursuivre dans la logique amorcée avec Notre Dame des Landes."