Pas de reconfinement (pour l'instant) mais un renforcement des mesures sanitaires

"Nous pouvons encore nous donner une chance d'éviter un nouveau confinement" a déclaré Jean Castex en démarrant sa déclaration.

4 mai 2021 à 11h52 par Pierre Maurer

aerg
Crédit: capture d'écran France 2

C'est à 20h36 que le premier Ministre a pris la parole, à l'issue du conseil restreint de défense et de sécurité nationale. La situation "est préoccupante" a réaffirmé Jean Castex, indiquant que près de 3000 personnes se trouvaient, ce vendredi soir, en réanimation.

La principale surprise, c'est le nouveau sursis accordé à un nouveau reconfinement

"Ce soir, nous considérons au regard des chiffres (...) que nous pouvons nous donner une chance d'éviter le reconfinement" a précisé le premier Ministre.

Le premier Ministre a annoncé un renforcement de mesures de contrôle :

  • à compter de dimanche 00h, "toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne, sera interdite, sauf motif impérieux."
  • toute entrée en France à partir d'un pays de l'Union sera conditionnée à la réalisation d'un test PCR, à l'exception des travailleurs transfrontaliers
  • tous les déplacements en provenance et en direction de tous nos territoires ultramarins seront également soumis à la production de motifs impérieux
  • les centre commerciaux de +20.000 m² hors alimentaire garderont leurs portes fermées
  • les jauges maximales "seront revues dans les autres grandes surfaces"
  • le recours effectif au télétravail "devra être renforcé" dans toutes les entreprises où cela est possible et également dans les administrations publiques.
  • des contrôles renforcés des déplacements durant les heures du couvre-feu seront menés par la police et la gendarmerie, tout comme envers les fêtes clandestines ou les ouvertures non-respectées de restaurants

"Plus que jamais, nous devons tout faire pour respecter ces règles de lutte contre la pandémie" a ajouté Jean Castex.


"La question d'un confinement se pose légitimement compte tenu de ces données" mais "ce soir nous considérons que nous pouvons encore nous donner une chance de l'éviter"
Jean Castex, premier Ministre