COVID-19 | Salles de spectacles fermées "3 semaines de plus", et couvre-feu "durci" même le 31 décembre : les annonces du Gouvernement

« La situation s'est considérablement améliorée les dernières semaines mais elle marque le pas depuis plusieurs jours » a reconnu Jean Castex. Le Premier ministre a également présenté les mesures qui attendront les Français à compter du 15 décembre prochain.

4 mai 2021 à 9h39 par Pierre Maurer (mis à jour le 10.12.2020 à 18h55)

DKL DREYECKLAND
Jean Castex ce jeudi 10 décembre 2020
Crédit: Capture d'écran Franceinfo:

A compter du 15 décembre, "nous passerons à une nouvelle étape mais les règles seront plus strictes que celles envisagées dans un premier temps" a annoncé le Premier ministre.

3 grands éléments sont à retenir de :

  1. Les établissements recevant du public (ERP) resteront fermés 3 semaines de plus et n'ouvriront pas au 15 décembre. Il s'agit des cinémas, théâtres, salles de spectacles, musées, du public dans les enceintes sportives, des cirques, salles de jeux et casinos.
    Concernant les lieux de culte, les jauges pour ces lieux « ne seront pas revues à la hausse » confirme le Premier ministre.

  2. Comme initialement annoncé lors de la prise de parole du Chef de l'Etat du 24 novembre, il est prévu le rétablissement d’un couvre feu au 15 décembre mais il sera « durci » par rapport aux éléments envisagés il y a quelques semaines.
    Ce couvre-feu débutera dès 20h le soir (et non pas 21h comme cela avait été imaginé) jusqu'au lendemain 6h. Il sera strictement contrôlé avec des possibilités de dérogations limitées.
    Les déplacements seront autorisés le soir du Réveillon de Noël (24 décembre). Durant cette soirée, les regroupements seront permis mais avec pas plus de 6 adultes simultanément.

  3. Ce couvre-feu concernera aussi (contrairement à ce qui était envisagé initialement) la soirée de la Saint Sylvestre, à savoir le 31 décembre. Ce réveillon « concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique » redoute Jean Castex.


Il a été confirmé que la fermeture des bars et restaurants était également maintenue.

Les déplacements seront bien de nouveau autorisés "partout en France" à compter du 15 décembre, assure Jean Castex, sans limite de distance.

.