Actualités régionales et nationales

CORONAVIRUS | La Ville de Strasbourg espère la réouverture de ses lieux culturels "pour des publics ciblés"

04 février 2021 à 14h45 Par Pierre Maurer
La municipalité propose au gouvernement "un scénario de réouverture des lieux culturels pour des publics ciblés"
Crédit photo : PM/DKL

Cette volonté, portée par la maire Jeanne Barseghian depuis plusieurs semaines, serait orientée vers des publics bien précis. Une concertation avec les acteurs concernés à abouti à la rédaction d'un cahier des charges visant à encadrer cette potentielle reprise partielle de l'activité dans les lieux culturels.

Jeanne Barseghian avait exprimé sa volonté de réouvrir les lieux culturels à Jean Castex, premier Ministre, lors de sa visite dans la capitale du Grand Est le 23 janvier dernier. La maire avait alors expliqué que Strasbourg était « volontaire » pour « expérimenter, en responsabilité et avec les acteurs de la culture, l’ouverture d’activités culturelles pour ces publics spécifiques ».

« Nous avons en effet plus que jamais besoin de recréer les liens entre les artistes et les habitants. Les jeunes diplômés des écoles d’arts de la ville et les jeunes créateurs doivent être particulièrement soutenus dans cette période d’incertitudes »
Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, janvier 2021

Dans un communiqué diffusé ce jeudi, la collectivité se dit "consciente des difficultés des artistes pour qui la perte de sens est immense, ainsi que de l’isolement de certains publics" et souhaite "expérimenter l’ouverture d’activités culturelles afin de retisser ce lien si essentiel entre les artistes et les habitant∙e∙s."

Trois publics prioritaires

En concertation avec un grand nombre d’acteurs culturels du territoire, les services ont élaboré un scénario de réouverture des lieux de culture pour trois publics prioritaires :

- les enfants (maternelle, primaire et secondaire)

- les étudiants

- et les personnes en situation d’isolement familial, financier et/ou psychologique.

Ce scénario a été soumis ce mardi 2 février au premier ministre avec les dispositions suivantes : 

Pour l’ensemble des structures culturelles :

- Gel hydro-alcoolique à l’entrée de chaque lieu
- Sens de circulation dans le bâtiment
- Aération et désinfection des locaux entre chaque séance/représentation/visite
- Nettoyage des surfaces contacts (notamment les portes, les rambardes et les espaces sanitaires) avant et après le passage des groupes
- Port du masque obligatoire dans tous les espaces
- Réservation et inscription en ligne, contrôle électronique des billets
- Entrée et sortie temporisées
- Espacements entre les spectateurs/visiteurs
- Parcours aménagés, suppression des espaces exiguës
- Placement organisé et imposé par le personnel

Pour les musées et les espaces d’exposition (8 à 10 m² par personne) :

- Pour les enfants et étudiants : 1 groupe scolaire par demi-journée
- Pour les publics fragiles : 10 personnes maximum
- Pas de distribution de matériel ou de documents, pas d’activités ateliers avec manipulations

Pour les salles de cinémas et salles de spectacle (50% de la jauge maximale) :

- Pour les enfants et étudiants : séances pour les classes issues d’un même établissement
- Pour les publics fragiles : 10 personnes maximum

Pour les ateliers d’éducation artistiques pour les scolaires :

- Atelier en demi-groupe ou classe entière suivant la surface d’accueil dont dispose chaque structure
- 20 personnes maximum pour les ateliers de pratique et d’éducation artistique et culturelle en privilégiant des groupes d’une même structure médico-sociale
- Accueil d’enfants en individuel sur le modèle des lieux d’enseignements (conservatoire, centre chorégraphique) pour les temps de pratique artistique.