Actualités régionales et nationales

CORONAVIRUS | Des mesures préventives prises après la détection du variant sud-africain dans 2 lycées haut-rhinois

09 février 2021 à 22h07 Par Pierre Maurer
Le lycée Blaise Pascal de Colmar (à gauche) et Montaigne de Mulhouse (à droite)
Crédit photo : Capture d'écran Google Maps

Plusieurs cas du variant sud-africain ont été détectés ces derniers jours au sein de deux lycées, à Colmar et Mulhouse. Le Rectorat confirme que des mesures spécifiques ont été prises.

C'est en raison de la "circulation plus active du virus et à l’identification de variants" que les services du Rectorat affirment avoir été "amenés à prendre des mesures spécifiques, en lien avec la préfecture du Haut-Rhin, l’ARS, et la Région Grand Est"

Au sein du lycée Blaise Pascal de Colmar (68), "plusieurs cas positifs" au variant sud-africain ont conduit "à l’isolement d’un nombre conséquent de professeurs, de personnels d’éducation, d’élèves et d’agents" confirme le communiqué.

Une partie des cours est maintenue en présentiel. Cela concerne les filières suivantes :
- les élèves de la section d'enseignement professionnel
- les élèves de CPGE
- les élèves de tous les BTS sauf celui mentionné ci-dessous

Le suivi des cours en distanciel est décrété pour les sections suivantes :
- les élèves des niveaux 1ère et Tle des voies générale et technologique
- le BTS économie sociale et familiale (ESF) 1ère année

Cette organisation reste en vigueur jusqu'au 16 février inclus.

A Mulhouse (68), ce sont plusieurs cas positifs de ce même variant sud-africain qui ont été détectés au sein du lycée Montaigne. "Un nombre d'élèves, de personnels d’enseignement et d’éducation sont isolés" indique le communiqué, sans préciser de nombre.

"En concertation avec le chef d'établissement, il est décidé de maintenir en présentiel les élèves de BTS et de CPGE. Les niveaux 2nde, 1ère et Tle des voies générale et technologique sont placés en continuité à distance."

La mesure, comme à Colmar, est à suivre jusqu'au 16 février prochain.