L'actualité nationale, régionale et locale 

GCO : L'ouverture de l'A355 n'est plus qu'une question de semaines

La cour administrative d'appel de Nancy a rendu un délibéré très attendu. Il permet à Vinci de mettre en service le GCO dès la fin des travaux et la réception de tous les agréments restant à délivrer.

16 novembre 2021 à 18h42 - Modifié : 16 novembre 2021 à 22h27 par Pierre Maurer

GCO image Vinci
Une portion du GCO
Crédit: Vinci / Arcos

Une nouvelle étape a été franchie ce mardi 16 novembre dans le long marathon opposant Vinci et ses détracteurs dans le dossier de la construction et de la mise en exploitation du Grand Contournement Ouest (GCO) de Strasbourg.

Dans un délibéré rendu en début d'après-midi, la cour administrative d'appel de Nancy permet à Vinci de mettre en service le GCO dès la fin des travaux. Pour se faire, le constructeur doit également avoir réceptionné tous les agréments nécessaires. Selon le calendrier de Vinci, cela pourrait être effectifi dans les prochains jours, afin de permettre une ouverture de l'axe courant décembre.

L'association Alsace Nature avait saisi le juge, estimant que les mesures environnementales accompagnant cet imposant chantier n'étaient pas suffisantes.

 

Pas d'appel suspensif

Même si l’association écologiste décide de se pourvoir en cassation, l'autoroute pourra être ouverte. La décision rendue par la cour administrative d'appel de Nancy n'est pas suspensive.

L'ouverture de cet axe de 24km entre Vendehneim (nord) et Innenheim (sud) générerait un trafic estimé de 22000 à 34000 véhicules quotidiens. Cela permettrait également, selon les diverses projections, d'éviter à la section urbaine de l'A4/A35 de voir passer plusieurs milliers de voitures et de camions chaque jour.

"Après cette décision défavorable, Alsace Nature devait se concerter pour voir si elle engage ou non une telle procédure, dont la décision risque d’intervenir après la mise en fonctionnement désormais autorisée" expliquent par ailleurs nos confrères de Rue89Strasbourg