L'actualité nationale, régionale et localeLes reportages

Eurométropole : moins de camions sur la M35 à Strasbourg depuis l'ouverture du GCO fin décembre

La Préfecture et l'Eurométropole affirment que le trafic des poids-lourds "a baissé de 35%" depuis l'entrée en vigueur de l'arrêté interdisant aux camions le transit par le centre de Strasbourg.

25 janvier 2022 à 18h36 - Modifié : 25 janvier 2022 à 18h56 par Pierre Maurer

contrôle camions poids lourds CRS police motard
Lors d'un contrôle sur la M35 à Ostwald le 25 janvier 2021
Crédit: PM/DKL

Ce mardi, c'était jour de contrôle sur la M35. En amont de l'aire de service d'Ostwald, les motards de la CRS autoroutière escortent à intervalles réguliers des poids-lourds depuis l'autoroute jusqu'au point de contrôle installé à côté de la station service.

"C'est la première opération de ce type et de cette ampleur" indique le capitaine Jérôme Champagnol, qui dirige le détachement de la CRS autoroutière Lorraine Alsace. Ses hommes s'affairent auprès des différents ensembles routiers interceptés. Les plaques minéralogiques et les noms floqués sur les remorques renvoient essentiellement à des domiciliations situées en Europe de l'Est... Des camions et des chauffeurs qui, dans certains cas, se sont engouffrés par erreur sur la M35 au lieu de prendre l'A355 pour contourner le centre-ville.

 

Problème de GPS et barrière de la langue

En un mois, 75 verbalisations ont été réalisées, sans compter celles effectuées ce mardi. Pour les contrevenants, l'amende s'élève à 135 euros, 90 euros si elle est payée directement. "Au-delà de la somme, il faut aussi compter le manque à gagner que représente l'immobilisation du poids-lourd, qui peut durer une demi-heure si le contrôle se passe bien, à bien plus longtemps en cas de contrôles poussés" fait remarquer le capitaine Champagnol.

L'Eurométropole et les services de l'Etat réfléchissent actuellement aux moyens de rendre cette amende encore plus dissuasive, en élevant le montant du PV.

 

Une baisse très rapide du nombre de camions dans la traversée de Strasbourg

La préfète Josiane Chevalier est la première surprise de l'ampleur de la baisse de fréquentation constatée depuis l'interdiction du transit et l'ouverture du GCO : 16.000 poids lourd circulaient chaque jour dans la traversée de Strasbourg. Désormais, il y en a 5600 en moins, soit une baisse d'environ 35%.

Ces opérations de contrôles vont continuer, indiquent les autorités, qui espèrent que cette baisse du nombre de poids-lourds se poursuive, et plus globalement de tout le trafic sur la M35.

infographie contrôle PL M35 GCO janvier 2022

REPORTAGE | Opération de contrôle et de verbalisation des PL sur la M35