Actualités L'actualité nationale, régionale et locale 

Déconfinement : derniers préparatifs avant la réouverture de la terrasse du restaurant "Les GaRnements" à Strasbourg

Toute l'équipe de ce restaurant familial du quartier de la Meinau est sur le pont. Ce mardi, on nettoie, on range, on remet en ordre la terrasse qui accueillera ses premiers clients demain à l'occasion de la réouverture post-confinement.

18 mai 2021 à 13h48 - Modifié : 18 mai 2021 à 14h11 par Pierre Maurer

Réouverture restaurant GaRnements Strasbourg déconfinement 19 mai cuisine

Nettoyeur haute pression, raclette, balai... Ce n'est pas les instruments habituels d'un serveur de restaurant, mais compte tenu de la situation il a bien fallu s'y mettre ! Guillaume Lux, qui gère avec son frère les GaRnements au sud de Strasbourg, met la dernière main ce mardi à la préparation de la terrasse du restaurant.

"Ça fait du bien de sentir que les clients vont être sur la terrasse demain ! Ça nous excite !" reconnaît Guillaume qui s'apprête à remettre les tables en ordre sur cette terrasse qui prend la forme d'un "L" autour du restaurant. L'avantage, ici, c'est que cette terrasse est en retrait par rapport à la rue et permet aux clients de s'y restaurer en toute tranquillité. Autant de points qui pourraient bien faire la différence ces prochaines semaines.

"On fait ce métier pour le contact avec le client !"

Durant ces presque sept mois d'activité réduite, l'équipe du restaurant a réussi à maintenir une activité et un lien avec ses clients en proposant un click-and-collect régulier. Trois jours par semaines, les commandes pouvaient être passées par Facebook pour le menu hebdomadaire, à venir récupérer au restaurant. Le samedi, c'est un menu plus élaboré, allant parfois chercher du côté de la bistronomie, des tapas ou de la "finger food" qui était proposé. En sus, les clients pouvaient également s'approvisionner en boissons diverses grâce à une large sélection de bières, vins et sodas produits - en grande partie - localement.

Désormais, avec le retour de la clientèle en terrasse, le métier reprend une dimension plus habituelle. "Avant-tout, on fait ce métier pour le contact, les sourires et les échanges avec le client !" sourit Guillaume, qui officiera dès demain avec sa sœur Marie et sa belle-sœur au service.


En cuisine, "les doigts et les couteaux démangent"

De l'autre côté du bar, Renaud, qui officie en cuisine, commence la préparation de ses garnitures pour le service de mercredi. Au menu : tartare de légumes & fruits, tarte fine au confit d'oignons, blanquette de volaille, dahl végétarien de lentilles corail au paprika fumé, salade de fruits frais et duo financier pistache & fondant chocolat.

"Pour le moment, on se concentre uniquement sur le service du midi. Pour le soir, c'est trop compliqué de s'organiser entre le couvre-feu, la météo... S'il venait à pleuvoir pendant trois jours, qu'est-ce qu'on ferait de la marchandise ?" s'inquiète le chef en épluchant ses carottes. C'est pour cette raison qu'en plus de la terrasse, le restaurant continuera de proposer son menu à emporter pour les clients qui le souhaitent.



La clientèle locale a permis de traverser la crise sans trop de soucis.

Renaud et Guillaume en ont conscience : s'ils sont toujours là et s'ils peuvent rouvrir ce mercredi, c'est grâce à leur clientèle fidèle qui a continué à les suivre durant les mois de fermeture et de confinement. Dans ce quartier du sud de Strasbourg, les restaurants ne sont pas nombreux. Les clients se sont reportés sur les réseaux de livraison classiques (Deliveroo, UberEats,...) pour continuer à manger des plats préparés. Un service que les frères Lux ne tiennent pas à développer, prônant eux le développement des filières de consommation locales et l'entretien de vraies relations avec les clients.

Pour la réouverture de mercredi, la terrasse n'affiche pas encore complet... La faute, sans nul doute, à cette météo toujours très incertaine attendue demain.