Strasbourg : la salle de shoot se dote d'une structure d'hébergement pour les plus précaires

Déjà pionnière en la matière, cette salle "de consommation (de drogues, ndlr) à moindres risques" propose également une vingtaine de places d'hébergement. Un dispositif qui vise à aider à la réinsertion des plus précaires.

SCMR Ithaque Argos Strasbourg salle shoot juillet 2021
Crédit: PM/DKL

Ce premier juillet s’est tenu à Strasbourg le deuxième colloque européen des salles de consommation à moindre risque. L'occasion de constater que la salle installée par l'association Ithaque depuis 5 ans à proximité de l'hôpital civil se développe.

Elle dispose désormais d'une capacité d'hébergement de vingt places. C'est là une étape nécessaire pour permettre aux personnes les plus vulnérables de retrouver le chemin de la réinsertion.


REPORTAGE | La SCMR dispose désormais de capacités d'hébergement pour accompagner les plus isolés

D'autres villes intéressées par la créations d'une salle

Près de 500 usagers fréquentent cette salle chaque année. Les villes de Marseille, Lyon, Bordeaux ou encore Montpellier travaillent également à des projets similaires.