Strasbourg : la bière "Tigre Bock", icône des Années Folles, fête ses 100 ans actuellement

Fondée il y a un siècle, en pleine période des Années Folles, cette bière est à nouveau disponible dans la brasserie où elle a vu le jour pour la première fois.

Verre bière Tigre Bock 100 ans
Un verre de "Tigre Bock 100 ans"
Crédit: PM/DKL

Il y a cent ans jour pour jour naissait la marque strasbourgeoise de bière « Tigre Bock ». Ce 29 juillet 1921, la famille Hatt, fondatrice des Brasseries Hatt (devenues par la suite Brasseries Kronenbourg) régnait sur les lieux et dévoilait au public, à la sortie de la guerre, cet bière d'un genre nouveau. Dans l'écrin que représente alors la brasserie « du Grand Tigre » au 5, rue du Faubourg-National, le tout-Strasbourg défile pour goûter cette bière rafraîchissante et à l'amertume légère.

100 ans plus tard, un breuvage dans l'esprit de l'original

Faire revivre une bière datant d'il y a un siècle n'est pas chose facile : même si la recette a été conservée, les arômes ont évolué et les houblons ou encore les levures sont eux aussi différents. Faire revivre la Tigre Bock s'est donc apparenté à un défi pour les équipes de Kronenbourg.

REPORTAGE | 100 ans pour la bière-symbole des années 20, la "Tigre Bock" strasbourgeoise

"On a décidé de faire une bière moderne avec des ingrédients anciens, pour se tenir au goût du jour et avoir un rappel sur l'histoire des houblons" précise Alexis Petizon est maître brasseur chez Kronenbourg et en charge de la Tigre Bock. "On a choisi de houblonner cette bière avec le houblon Saaz. Cela lui apporte une note épicée, herbacée et une amertume assez légère en bouche."

Titrant 4,8°, cette bière blonde de caractère (à consommer avec modération) est à retrouver à la brasserie du Tigre, à Strasbourg...  Les lieux ont rouvert en 2018 après avoir hébergé, pendant près de 50 ans, un restaurant universitaire. Le Tigre dispose aussi depuis peu d'un caveau rénové, là où était brassée la Tigre du début du siècle dernier...

La "Tigre Bock 100 ans" et la brasserie Tigre Bock en quelques images

Crédit: PM/DKL