Eurométropole : le tri des déchets alimentaires proposé dans une partie des communes de l'Eurométropole dès début 2022

Les déchets issus de la cuisine (restes de repas, pain, coquilles, produits laitiers...) vont être collectés via un système de seau et de bornes d'apport volontaires. Un dispositif déjà testé à Holtzheim depuis 2019.

16 novembre 2021

Pia Imbs biodéchets présentation Holtzheim 11 2021
La présidente de l'EMS et maire de Holtzheim Pia Imbs
Crédit: PM/DKL

Holtzheim, commune de l'ouest de l'Eurométropole. Dans cette localité de 3600 habitants, on ne jette plus ses épluchures, ses restes alimentaires ou encore ses petits déchets verts ménagers dans le bac bleu. Le bio-seau a fait son apparition il y a un an et demie dans la cuisine des habitants qui l'utilisent pour déposer tous les déchets alimentaires et de cuisine.

L'avantage du dispositif, c'est de permettre d'y ajouter ce qui, en temps normal, ne va pas au compost : les restes de repas, les produits laitiers ou encore le pain et les céréales. 

On place simplement les déchets dans un sac en kraft, disposé lui-même dans une petite poubelle brune ajourée et le tour est joué ! Les sacs et le conteneur sont mis à disposition par la commune. On peut également, tout au long de l'année, se réapprovisionner en sacs en papier auprès de sa mairie.

 

Une valorisation en compost et en biogaz

Une fois plein, on dépose le contenu du seau dans des bennes spécialement conçues à cet effet. Il y en a une quinzaine à Holtzheim et cela a permis d'éviter depuis fin 2019 que 72 tonnes de ces biodéchets finissent dans le bac bleu et à donc... à l'incinérateur !

L'avantage des biodéchets, c'est qu'ils sont composés majoritairement d'eau. Une fois acheminés en centre de compostage ou dans des unités de méthanisation, ils vont former un substrat assimilable à de l'engrais naturel. Cette matière est réutilisée par les agriculteurs dans leur champ. Une sorte de retour à la terre et une façon de "boucler la boucle" !

REPORTAGE | L'usage du "bioseau" va s'étendre aux communes de -10.000 habitants de l'EMS
Bio Seau bioseau Holtzheim 11 2021
Le bio-seau utilisé à Holtzheim depuis 2019 et qui va se généraliser dès l'an prochain
Crédit: PM/DKL

L'élargissement au reste de l'Eurométropole

Fort du succès rencontré dans la commune d'Holtzheim, et dans la ligne des perspectives de la "politique déchets 2021-2026" de l'Eurométrope, la collectivité va entamer l'élargissement de cette collecte aux autres communes de l'Eurométropole.

Dès début 2022, les communes de la seconde couronne de l'agglomération et de moins de 10.000 habitants seront concernées par l'introduction du bio-seau.

Pour l'arrivée de cette collecte dans les "grosses communes" et à Strasbourg, il faudra patienter encore un peu. Les élus n'ont pas encore choisi la manière dont se fera cette collecte dans ces localités.

Quoi qu'il en soit, l'ambition affichée par l'Eurométropole est d'arriver à desservir tout le monde d'ici 2025.