Strasbourg : la police découvre un homme en train de dépecer un veau dans un garage

Ce sont des voisins qui ont alerté les forces de l'ordre, surpris par les cris entendus

Veau
Crédit: PxHere

Le Centre d’information et de commandement de la police à Strasbourg a reçu durant cette soirée du mardi 24 août de multiples appels décrivant des cris d'animaux, provenant d'un garage particulier situé dans ce quartier du sud-ouest de la ville. A leur arrivée sur place, les fonctionnaires découvraient une scène difficilement soutenable : un homme en train de dépecer un veau. Partiellement décapité, privé de ses quatre membres, ce sont les cris de cet animal à l'agonie qui avaient été entendus par le voisinage.

Plusieurs couteaux et outils d'affûtage ont été découverts aux côtés de l'auteur des faits, un strasbourgeois âgé de 35 ans. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Sans surprise, le local ne répondait pas aux normes exigées pour l'abattage d'un animal : le sang de l'animal se déversait au sol pour rejoindre le réseau des eaux usées.

Les services vétérinaires de la Préfecture du Bas-Rhin ont conclu à une mise à mort par égorgement alors que le bovin était encore vivant et conscient. Une plainte a été déposée par la Société Protectrice des Animaux.

"La traçabilité de l’animal, grâce à son N° d'identification, permettait d’établir que ce dernier n’avait pas été cédé conformément aux dispositions légales. Parallèlement, l’intéressé ne détenait aucune des qualifications requises pour l’abattage d’un animal" indique le communiqué de la police.

L'homme devra répondre de ses actes le 7 décembre devant la justice.

REPORTAGE | A Strasbourg, la police interpelle un homme en train de dépecer un veau