STATIONNEMENT | Ce qui va changer au 1er janvier prochain

29 décembre 2017

DKL DREYECKLAND
  • Les reportages

    Radio DKL

    Les reportages

    0:00
    29 sec

      29 décembre 2017 - 29 sec

      STATIONNEMENT | Ce qui va changer au 1er janvier prochain

      Concrètement, à partir du premier janvier 2018, les communes peuvent fixer le montant de la « redevance d’occupation » et gérer son recouvrement. On ne parle plus d'amende, en cas de non-paiement de son ticket, mais de "forfait post-stationnement".

      A Strasbourg, le dispositif est accompagné d'une nouveauté : on pourra désormais stationner plus longtemps sur une même place. Il sera ainsi possible de rester 3 heures en zone rouge, 4 heures en zone orange (contre 2 aujourd’hui) et 5 heures en zone verte (au lieu de 3).

      A noter que si vous ne payez pas votre stationnement ou si vous dépassez la durée autorisée, plus d'amence mais un "forfait post-stationnement". Ce dernier sera de 17e si vous payez dans les trois jours, mais il passe à 35€ ensuite. La collectivité pourra déduire de cette somme le prix que vous avez déjà acquitté, dans le cas d'une sanction pour dépassement de la durée de stationnement.

      Avec la réorganisation de ce secteur et la privatisation du contrôle et de la gestion du stationnement, la ville de Strasbourg espère doubler les revenus dus tationnement en voirie.

      En interview, au micro de Pierre Maurer, Anne-Pernelle Richardot, adjointe au maire de Strasbourg en charge du stationnement.

      Interview diffusé dans le #8hRDL du vendredi 29 décembre 2017.


      (function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start': new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0], j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.src= 'https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f); })(window,document,'script','dataLayer','GTM-T7Q5FMD');