CORONAVIRUS | La région Grand Est bientôt considérée comme " zone à risque" par l'Allemagne, de nouvelles restrictions en vue

15 octobre 2020 à 09h19

Nouveau coup de massue sur nos relations transfrontalières : il va être difficile de nouveau de retourner en Allemagne à compter de ce week-end. La chancelière Merkel les a annoncées hier à l’issue d’une réunion avec les responsables des 16 Etats régionaux que de nouvelles mesures restrictives allaient entrer en vigueur.

“Je suis convaincue que ce que nous allons faire maintenant va déterminer la manière dont nous traverserons cette pandémie”
Angela Merkel, ce 14 ocotbre à Berlin

Selon nos confrères de France Bleu, les autorités allemandes vont faire basculer la région Grand Est en "zone à risque" d'ici à vendredi soir. Toute personne originaire de la région sera soumise à l’obligation de quarantaine et le test de dépistage en entrant en Allemagne.

Première conséquence de cette évolution : la frontière restera ouverte et il n'y aura pas de contrôles systématiques. En revanche, les traversées de la frontière pour aller faire ses courses ou tout simplement aller se promener Outre-Rhin seront interdites. Les contrevenants s'exposent à une amende s'ils se font contrôler, à moins d'être un travailleur frontalier, un élève suivant des cours en Allemagne ou un patient ayant rendez-vous pour bénéficier de soins.

Les précisions dans le reportage de Pascal Kury

Image d'illustration PM/DKL
Dernière mise à jour de l'article 15/10/2020 à 11:01