Actualités régionales et nationales

CEA | Le "Acœur" apparaîtra sur les futures plaques d'immatriculation de la Collectivité Européenne d'Alsace

02 novembre 2020 à 18h03 Par Pierre Maurer • Mis à jour le 02/11/202 à 18h39
C'est ce visuel qui a été choisi par 43,45 % des 58 000 votants
Crédit photo : Montage photo DKL

Plus de 58 000 personnes se sont prononcées pour choisir le futur macaron et plus de 43% ont choisi le visuel représentant le logo stylisé de l'Alsace.

C'est donc le Acoeur qui trônera bientôt sur les nouvelles plaques d'immatriculations des véhicules à compter de janvier prochain. Début octobre, les deux conseils départementaux avaient lancé une plateforme permettant de choisir le visuel qui ornerait les nouvelles plaques. Exit le logo du Grand Est ou des blasons départementaux, place à ce visuel stylisé lancé en 2015 par la région Alsace.

Près de 58 000 personnes ont voté et ce sont donc à 43,45 % les partisans du symbole Acoeur qui ont remporté cette consultation. Les afficionados du blason ont voté à 36,59 % pour le petit drapeau. Enfin, 19,96 % des votants ont plébioscité l'historique étendard Rot un Wiss. 

A titre indicatif, les résultats de la consultation en ligne (55 077 votants) sont : 42,73 % pour le symbole Acoeur, 36,71 % pour le blason et 20,56 % pour le Rot un Wiss. Les résultats par courrier, papier libre ou coupon (3 008 votants) indiquent 56,64 % pour le Acoeur, 34,46 % pour le blason et 8,9 % pour le Rot un Wiss.

"Initiative volontariste, cette première consultation, certes symbolique, marque toute l'attention portée par la future CeA à la participation citoyenne. Fort du succès de cette consultation, ce modèle sera étendu à d’autres sujets qui préoccupent nos concitoyens et engagent l’Alsace. La démocratie et la citoyenneté seront deux des piliers de la future CeA qui naîtra dans 60 jours" se félicitent les présidents des deux Conseils Départementaux, Frédéric Bierry dans le Bas-Rhin et Rémy With dans le Haut-Rhin.

Les résultats ont été constatés par huissier de justice¹, qui a attesté du bon déroulement de l’opération. "Fort du succès de cette consultation, ce modèle sera étendu à d’autres sujets qui préoccupent nos concitoyens et engagent l’Alsace. La démocratie et la citoyenneté seront deux des piliers de la future CeA qui naîtra dans 60 jours" conclut le communiqué.

¹ : il s'agit de la SEARL Stenger Deneuville à Colmar.