Molsheim : Merck accélère l'installation de sa ligne de production de poches "Mobius"

Au printemps dernier, le géant pharmaceutique Merck confirmait la création à Molsheim d'une ligne de production d’assemblage de poches à usage unique, destinés à la fabrication de sérums vaccinaux. Des dispositifs de pointe, nécessitant la création de 300 emplois. 

Poche réacteur Merck
La poche Mobius sera bientôt fabriquée intégralement à Molsheim
Crédit: PM/DKL

Ces poches géantes, d'une taille supérieure à une machine à laver et confectionnées en polyéthylène, font office de « sacs-poubelles ». Placés dans les réacteurs (de vastes instruments permettant de produire des solutions médicales, voir photo), elles évitent le nettoyage des cuves après chaque utilisation et permettent, ainsi, un gain de temps dans l'ensemble de la chaîne de production.


Un réacteur (partie métallique) équipé d'une poche "Mobius" (partie "plastique") - photo PM/DKL

Ces dispositifs éminemment techniques sont  pour l'heure importés (de Chine, des USA) et transformés sur le site molsheimois. Le but, d'ici un an, c'est de maîtriser l'ensemble de la chaîne de production, de A à Z. Un défi de taille pour les salariés lors que la crise sanitaire représente une charge de travail supplémentaire pour ce groupe planétaire.

REPORTAGE | Chez Merck, d'importants investissements en cours pour la production des poches "Mobius"

27 millions d'euros investis et plus de 300 emplois créés

Des travaux sont en cours dans un bâtiment existant de l'usine de Molsheim pour installer la production. 27 millions d'euros sont investis, avec l'aide de l'Union Européenne et de l'Etat Français.

350 nouveaux postes verront le jour  dans les prochains mois afin de permettre une montée en puissance rapide de la production ; les poches étant particulièrement recherchées par l'industrie pharmaceutique durant cette période sanitaire si particulière.