Haut-Rhin : une nouvelle mesure d’accompagnement et de prévention des conflits familiaux expérimentée par la CAF

Après une séparation très conflictuelle ou des violences conjugales, des « mesures d’accompagnement protégé » peuvent être mises en place. Elles seront testées désormais dans le sud-Alsace

8 octobre 2021

couple dispute image illustration
Crédit: Pexels

C'est un nouveau dispositif qui va prochainement être testé dans le Haut-Rhin. La Caisse d’allocations familiales du Haut-Rhin est l’une des quatre sélectionnées dans l'Hexagone qui va pouvoir  expérimenter une nouvelle mesure d’accompagnement et de prévention des conflits familiaux.

Ces "mesures d’accompagnement protégé" vont pouvoir, après avoir été ordonnées par un représentant de la justice, d'avoir recours à un travailleur social chargé d’accompagner l’enfant d’un couple séparé du domicile de l’un de ses parents au domicile de l’autre ou jusqu’à un lieu de visite.

"C’est une mesure décidé lorsque le juge souhaite que les parents ne secroisent pas. Cela permet d'éviter une escalade des violences" a détaillé au micro de DKL le président de la CAF du Haut-Rhin, Jacques Rimeize.

Le reportage de Pascal KURY

REPORTAGE | "Mesures d’accompagnement protégé" par la CAF 68 (version 8H)
REPORTAGE | "Mesures d’accompagnement protégé" par la CAF 68 (version 9H)